De beaux jours devant soi

samedi 10 décembre 2022

L’indignation a décidément de beaux jours devant elle puisque désormais même l’invalidation de ses supposées causes n’est plus en mesure de la tempérer. Sans doute parce qu’elle est un des moyens les plus faciles et immédiats de décharger son ressentiment et que celui-ci prolifère dorénavant sans retenue.
— 
Par Bloom

Les brèves dans Tribune

Force de conviction
(11 janvier 2023)

Convaincre, la belle affaire ! On n’y parvient jamais qu’en pliant de quelque façon son discours, plus ou moins consciemment, aux attentes de qui il vise, soit en lui ôtant tout ce qu’il peut (...)

Un problème de mise au point
(7 janvier 2023)

Le fondement de notre incurable inconséquence est sans doute dans notre incapacité à percevoir clairement les nuances, les variations lentes sur le temps long. Nous ne remarquons que celles qui sont (...)

Pourquoi nous sommes devenus si innovants
(4 janvier 2023)

Innover se résume à tirer toutes les conséquences de ce qui a déjà été créé. C’est donc beaucoup plus facile et confortable que créer, ce qui explique que nous préférions systématiquement le premier au (...)

Le sujet d’une illusion
(31 décembre 2022)

L’illusion biographique revient à réduire un trajet individuel, en grande partie aléatoire et singulier, sans nécessaire continuité autre que chronologique, sans cohérence obligée, à un projet supposé (...)