Les inconvénients relatifs de l’illusion

mercredi 30 mars 2022

L’illusion n’est jamais condamnable moralement puisque toute morale est elle-même une illusion. Dans nombre de cas elle ne l’est pas non plus fonctionnellement parce qu’elle participe activement au bon fonctionnement général d’une quantité non négligeable de communautés humaines, du simple fait que nous avons spécifiquement besoin de croire. Son seul problème est de rester exposée à un possible dévoilement qui la ruine et entraîne la soudaine désillusion de ceux qui y croyaient. Mais finalement ce n’est jamais qu’au profit d’une autre illusion. Elle n’est réellement dommageable que lorsqu’elle entend s’imposer à tous de façon uniforme et univoque, au détriment des illusions singulières de chacun.

— 
Par Bloom

Les brèves dans Tribune

Pathologie aigüe
(14 janvier 2023)

Le victimisme est cette forme ultime du ressentimisme qui s’arroge systématiquement le droit de se manifester et d’être reconnu pertinent du seul fait qu’il est ressenti. — Par (...)

Force de conviction
(11 janvier 2023)

Convaincre, la belle affaire ! On n’y parvient jamais qu’en pliant de quelque façon son discours, plus ou moins consciemment, aux attentes de qui il vise, soit en lui ôtant tout ce qu’il peut (...)

Un problème de mise au point
(7 janvier 2023)

Le fondement de notre incurable inconséquence est sans doute dans notre incapacité à percevoir clairement les nuances, les variations lentes sur le temps long. Nous ne remarquons que celles qui sont (...)

Pourquoi nous sommes devenus si innovants
(4 janvier 2023)

Innover se résume à tirer toutes les conséquences de ce qui a déjà été créé. C’est donc beaucoup plus facile et confortable que créer, ce qui explique que nous préférions systématiquement le premier au (...)